Prime à la casse des chaudières : comment savoir si on est éligible ?

Publié le : 23 juin 20214 mins de lecture

Depuis l’année dernière, le gouvernement français à augmenter les prix réglementés du gaz jusqu’à 2 %. En effet, on peut remarquer une augmentation du prix du gaz de plus de 7 % pour alléger les coûts d’approvisionnement. Toutefois, il est important de préciser que le gouvernement met en place une politique afin d’encourager les consommateurs à moins subir les hausses de prix dans la casse des chaudières.

Que dit la loi sur la casse des chaudières ?

Les chaudières sont des équipements nécessaires dans un foyer et la plupart des ménages qui habitent en France l’utilisent. Il existe plusieurs un système de chauffage : le chauffage au gaz, le chauffage au bois ou le chauffage au fioul. Si vous disposez d’une chaudière qui date des années 1997, il est possible que vous obteniez une subvention grâce à un concours de l’Etat pour remplacer votre chaudière par un produit plus performant. On peut compter jusqu’à plus d’un million de ménages qui peuvent être éligibles pour la prime la casse (s’ils possèdent une chaudière au fioul ou une chaudière à gaz de plus de 15 ans). Face à l’augmentation des prix du gaz, il est préférable de changer de chaudière.

Quel montant puis-je bénéficier ?

Pour les équipements de chauffage et la casse des chaudières, vous pouvez avoir une prime d’au moins 120 euros grâce au fournisseur d’énergie. Il est possible de compléter la prime lors de l’installation de votre chaudière basse température. Une prime d’au moins 350 euros est donnée à un foyer qui opte pour une chaudière gaz ou une chaudière fioul. Pour les chaudières à granulés de bois, il est possible d’avoir une prime d’au moins 400 euros. Les distributeurs de bois offrent une prime plus élevée. Il est possible d’acheter une poêle à bois qui est plus abordable avec une prime moins importante. Il est important de souligner que les fournisseurs peuvent accorder les minimas imposés par l’Etat.

Comment profiter de la nouvelle offre sur la casse des chaudières ?

Il est important de connaître les conditions particulières sur le marché. Il est conseillé de travailler avec les fournisseurs d’énergies. Le ministère responsable a mis en place les fournisseurs d’énergie qui sont responsables de la subvention de la prime. Il est impossible d’avoir une prime de façon rétroactive. La chaudière à remplacer doit être âgée de plus de 15 ans. Une fois que vous avez reçu la réponse des fournisseurs d’énergie, vous avez le droit de lancer les travaux. Il est nécessaire d’avoir un certificat d’économie d’énergie de l’entreprise distributrice d’énergie pour bénéficier d’une subvention des équipements performants.

Plan du site