Les travaux de toiture à Brabant Wallon : les étapes clés

travaux de toiture

Publié le : 01 décembre 20229 mins de lecture

La toiture est un élément clé de la maison. Elle permet à la fois de protéger l’immeuble ainsi que ses occupants du froid, du vent et des intempéries. Au moment de la construction, l’ensemble des opérations relatives à la toiture ne doit pas être pris à la légère. Idem, au moment de la rénovation, cette partie de l’immeuble doit faire l’objet d’une étude précise ainsi que du savoir-faire des professionnels pour avoir un meilleur résultat. Différentes étapes constituent les travaux de rénovation de toiture et elles sont interdépendantes les unes des autres. Quel que soit le type de toiture équipant une maison, certaines étapes sont obligatoires pour avoir une installation durable et efficace.

 

Bien choisir son type de toit

Le choix d’un type de toit est très important que ce soit pour les travaux de rénovation ou de construction. Il s’agit de la première étape avant d’engager les travaux proprement dits. En fonction du style de l’immeuble, le propriétaire doit impérativement identifier puis choisir le type de toit adapté. Dans le monde de la construction, plusieurs types de toitures existent. Cependant, deux d’entre elles sont actuellement très utilisées. De nos jours, les immeubles sont généralement équipés d’un toit plat ou d’un toit en pente. Pour les propriétaires souhaitant avoir une maison avec un style contemporain, le toit-terrasse est le choix idéal pour faire ressortir le design de la maison. Ce type de toit est également connu sous l’appellation de toit plat dans le langage ordinaire. Les amateurs de style classique optent plutôt pour la toiture traditionnelle à deux pentes. De plus, ce type de toit est très avantageux sur différents points. En effet, il offre de meilleures performances en termes d’isolation thermique à moindre cout. Opter pour ce type de toiture permet également d’avoir un résultat parfait au niveau de l’isolation sonore d’un immeuble. Les tuiles et les ardoises sont les matériaux les plus utilisés pour la couverture et ces derniers absorbent mieux les bruits que les autres types de couvertures de toiture. Enfin, lors d’une rénovation de toiture et en optant pour une toiture traditionnelle, il est tout à fait possible de gagner en surface habitable en procédant à un aménagement des espaces sous le toit. Pour plus d’informations sur les étapes des travaux de toiture à Brabant Wallon, consultez le site d’un entrepreneur de toiture.

 

Installer la charpente

La charpente est l’une des pièces maitresses du toit. En effet, il s’agit de l’ossature de la toiture en question et il ne doit pas être prise à la légère. La charpente est le support direct de la couverture du toit. Les entrepreneurs de toiture effectuent des études préalables pour que cette dernière puisse résister aux différentes conditions climatiques que la maison peut supporter. Plus la maison est exposée à des conditions climatiques extrêmes, plus la charpente doit faire l’objet d’un renforcement. Par conséquent, les étapes de son installation doivent être soignées pour avoir une ossature suffisamment résistante. En fonction des besoins du futur propriétaire, l’entrepreneur de toiture à Brabant Wallon peut proposer une charpente de type industrielle, une charpente traditionnelle, une charpente métallique, une charpente en béton ou encore une charpente en lamellé-collé. Lors d’une rénovation de toiture, le choix de ces types de charpentes doit se faire en fonction de la dimension de l’immeuble et du nombre de pentes. Les entrepreneurs de toiture, plus précisément les charpentiers, proposent en général la charpente de type traditionnelle qui est d’ailleurs la plus facile à réaliser. Les constructeurs professionnels, par contre, ont tendance à proposer la charpente industrielle du fait qu’elle est plus facile à mettre en place et plus intéressante au niveau du cout de l’installation. Pour les propriétaires qui choisissent le style toit plat, il est recommandé d’opter pour la charpente métallique qui est à la fois résistante et adaptée à ce type de toiture.

 

Étudier l’étanchéité à l’air et l’isolation

L’isolation est une étape très importante lors d’une rénovation de toiture. Elle est réalisable en différentes étapes de la construction selon le mode opératoire des entrepreneurs de toiture. Entre la couverture et la charpente, elle peut être effectuée directement et cette technique est appelée sarking par les professionnels en la matière. Après l’aménagement des combles, il est également possible de procéder à l’isolation sous la charpente, plus précisément sur la partie inclinée du toit. Dans le cas où les combles ne sont pas aménagés pour les éventuelles utilisations, l’isolation peut directement se faire sur le plancher. Pour les propriétaires qui ont opté pour un style de toit plat, l’isolation peut directement se faire entre la charpente et l’étanchéité. En ce qui concerne l’isolation, il est possible de choisir en différents types d’isolant selon la technique choisie. Chaque type d’isolant présente cependant des inconvénients et des avantages pour la maison. Pour la laine de verre, il s’agit d’un isolant de très bonne qualité et à la fois économique. Ce type d’isolant est également très intéressant au niveau de l’acoustique et s’installe généralement sur le sol ou sous la charpente. En ce qui concerne la laine de roche, il s’agit d’un isolant très efficace contre le feu et très efficace pour ses qualités acoustiques. Pour le polyuréthane, c’est le type d’isolant le plus efficace thermiquement pendant les travaux de toiture à Brabant Wallon. Il se présente sous forme de panneaux rigides. Par conséquent, il est très efficace pour les toits plats avec les styles modernes. Les entrepreneurs de toiture peuvent également proposer la ouate de cellulose qui est une alternative à la laine de verre et moins onéreuse lors des travaux de toiture. Pour les amateurs de produits naturels, la fibre de bois est l’option idéale du fait qu’elle permet une régulation constante de l’humidité dans l’immeuble.

 

Installer la couverture et les systèmes d’évacuation

La première question qui se pose en matière de couverture est celle relative aux types de matériaux de revêtement autorisés. Outre cette question relative à l’autorisation, il est également très important de vérifier si les matériaux envisagés et autorisés sont adaptés à la pente de la toiture en projet. Cette étape permet facilement d’anticiper les éventuelles dégradations de l’installation. Des échanges avec un entrepreneur de toiture à Brabant Wallon sont ainsi nécessaires pour collecter leur savoir-faire en la matière. En effet, cet entrepreneur peut également proposer une solution alternative si la couverture envisagée ne répond pas aux attentes formulées dans le projet. Pour un choix de toit plat, une pente minimum de 1% par mètre est à respecter pour assurer une meilleure évacuation des eaux de pluie. Pour un toit en acier ou en zinc, une indianisation de 5 à 15% est nécessaire tandis que la pente varie de 35 à 70% pour les tuiles et les ardoises.

 

L’aménagement des combles

L’aménagement des combles est une étape facultative lors d’une construction ou de rénovation de toiture. En matière de construction, il est tout à fait possible d’aménager les combles en pièces pour plus de pièces disponibles ou pour avoir plus d’espace pour le stockage. Dans ce cas, il est toujours recommandé d’anticiper cette phase d’extension lors d’étape de la mise en place de la toiture, bien que cette étape se fait généralement à la fin des travaux. Pour ce faire, il faut prévoir un volume et une surface convenable avec une hauteur minimale de 1,80m. Dans certains cas, le permis de construire est obligatoire, notamment pour la surface de plus de 40m². Bien que cette étape relative aux travaux de toiture ne demande aucune modification complexe à l’extérieur de l’immeuble, il est toujours intéressant de mettre en place une bonne isolation thermique, une bonne luminosité ainsi qu’un accès facilité via un escalier. 

Plan du site