La paille : un isolant thermique qui arrive en tête !

Publié le : 23 juin 20213 mins de lecture

Et oui, les isolants de nature traditionaliste telle la paille perdent leur valeur. Et cela peut-être parce que cette dernière ne se montre pas si efficace dans les zones froides comme le Canada. Toutefois, plusieurs pays au climat tempéré comme la France sont exhortés d’en utiliser. À cet effet, vous aurez à découvrir les diverses raisons faisant de la paille le meilleur isolant pour votre demeure.

La paille : l’histoire d’une vie

Autrefois, la paille était mélangée avec de la terre pour servir d’isolant dans les demeures. Et cela, depuis l’âge néolithique. Pour information, cet assemblage était appelé “torchis”. À titre informatif, la paille est constituée de plusieurs tiges de poacées comme le riz. Actuellement, la paille n’est plus usitée car elle a été substituée par des isolants comme l’ouate de cellulose, le liège … Afin d’avoir une texture plus consistante comparable à la laine de coton, il serait mieux de l’associer avec du ciment ou du bloc. Outre cela, plusieurs pays africains se servent encore de la paille pour faire du matelas, du papier, et à manger pour certains animaux d’élevage.

Pourquoi choisir la paille comme isolant thermique ?

En effet, la paille est une matière qui attire énormément les insectes et les rongeurs. Mise à part ses vertus écologiques, la paille aurait aussi la capacité de diminuer les risques d’incendie liés aux mauvais choix de matériaux isolants. Et cela parce que celle-ci arrive à absorber l’eau qui écoule au long des mûrs. Néanmoins, il serait judicieux de ne pas trop l’exposer à l’humidité pour ne pas accélérer son processus de pourrissement. D’ailleurs, les tiges de graminées se montrent ultra-abondantes vu qu’un hectare de riz produirait environ 15 tonnes de paille. En cas d’incident, la paille comburée arriverait également à ralentir la propagation du feu. De surcroît, sa flamme ne dégage pas non plus de gaz toxique. En termes de durée de vie, celle de la paille peut enfin tenir plus d’une centaine d’années.

Avis à considérer avant de choisir la paille comme isolant !

Malgré ses divers avantages, sa résistance thermique n’est pas aussi convaincante vu qu’elle se situerait entre 0,051 W/mK et 0,076 W/mK. Une conductibilité thermique qui serait inférieure à celle de la laine de verre. Pour ce faire, ceux qui optent pour les fibres végétales l’accompagnent toujours avec du liant hydraulique (ciment). Et cela sans mentionner les diverses sortes de bestioles qui sont attirées par la paille. Finalement, il est important de noter que les maisons qui sont constituées par des isolants en paille nécessitent un contrôle régulier.

Plan du site